Une plateforme nationale de calcul quantique

Une plateforme nationale de calcul quantique
Le système quantique pourrait effectuer des calculs jusqu’à 1 milliard de fois plus rapides qu’avec une technologie de calcul classique, ce qui permettrait de résoudre des problèmes actuellement non solubles. Pour le Gouvernement, le quantique est un enjeu majeur pour la souveraineté et la supériorité stratégiques de la France. C’est pourquoi il a décidé d’y consacrer une enveloppe de 1,8 milliard d’euros, dont 1 milliard financé par l’État via notamment le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA). Objectif : développer les technologies quantiques sur la période 2021-2025 et créer 16 000 emplois dans le secteur d’ici 2030.Interconnecter systèmes classiques et ordinateurs quantiques Parmi les projets, il a été retenu de lancer une plateforme nationale de calcul quantique, qui sera dotée d’un premier investissement de 70 M€ pour un objectif total de 170 M€. Cette plateforme de calcul hybride permettra d’interconnecter les systèmes classiques avec les ordinateurs quantiques. Elle sera mise à la disposition d’une communauté internationale regroupant des laboratoires, des startups et des industriels pour qu’elle puisse identifier, développer et tester de nouveaux cas d’usages. La plateforme sera hébergée au Très Grand Centre de Calcul implanté au CEA DAM (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies renouvelables).